Review

Label : Suss’d

Si le mot « disco » vous fait frémir parce que vous gardez en tête une image galvaudée et outrancière de très gentils gay déguisés en playmobil (Village People), de trois filles prosternées et offertes aux pieds d’un maître vaudou aux allures de proxénète et aux tendances sado masochistes (Boney M), ou d’un guadeloupéen, blanc de surcroit, affublé d’un costume ringard et d’une canne encore plus ridicule (Patrick Hernandez) alors cette compilation est faite pour vous ! Si au contraire vous savez que le disco vient de la soul de Philadelphie, que les labels les plus réputés en la matière sont Salsoul, West End Records et Prélude et que le premier maxi 45t de l’Histoire a été édité pour le titre « Ten Pourcent » de Double Explosure, alors cette compilation est également faite pour vous !

Sous-titrée « Underground disco rarities & future club classics » celle-ci compilée par Zaf vous plonge en plein coeur des clubs new-yorkais de l’époque où l’hédonisme exacerbé était un art de vivre, où les corps s’enlacaient les uns aux autres aux rythmes des enchainements frénétiques, où la préférence sexuelle n’était pas discriminatoire ! Le D.I.S.C.O à l’état pur quoi ! D’ailleurs tout la diversité de cette période charnière (1975-1981 sur cette double compil.) montre que loin d’être un « style » musical homogène à part entière, il s’agit plutôt d’un état d’esprit avec un point commun : faire bouger les foules. En effet à côté d’une disco-soul proche du son de Philadelphie et de son groupe maison MSFB (The Anvil Band « I’ll be true » ou Moment of Trouth « So much for love« ) on trouve des ambiances nettement plus 80’s (que certains appeleront disco-funk) comme le très bon Karisma feat. Jocelyn Brown « Got you dancin' » ou le Rainbow Brown : « Let’s go another round ». On peut cotoyer également de l’afro-disco avec le titre de Licky « African rock » ou des sonorités nettement plus downtempo comme l’excellent « Disco strut » par Cream de Coco (mon coup de coeur !) ou « Make it last forever » de Donna McGhee.

25 titres donc réunis ici pour le plus grand plaisir  de vos oreilles mais aussi de vos jambes, la plupart provenant de petits labels d’époque, certains plus ou moins liés au label Salsoul (dont quatre morceaux plus rares proviennent d’ailleurs directement de ce label) avec plusieurs mixes de Tom Moulton un des papes du genre à l’époque ! Certains titres ont été de véritables tubes underground entre autre dans les clubs qui les diffusaient, d’autres sont plus des raretés. Une seule chose est sûre :  Real disco is not dead !

>> Voir la playlist complète



About the Author

Boogie Bass
Co-créateur du webzine Fonkadelica, Boogie Bass est également responsable de l'emission de radio du même nom et dee jay à ses heures perdues (premières parties de Keziah Jones, Macéo Parker, Souljazz Orchestra, The Excitements, Amp Fiddler...).