Review

Labels : Daptone Records/Differ-Ant

Le désormais mythique label Daptone Records, basé à Brooklyn depuis sa création en 2001 par le bassiste Gabriel Roth et le saxophoniste Neal Sugarman, publie sa seconde compilation intitulée Daptone Gold II.
Spécialisée dans les sonorités soul et funk des années 60 et 70, la maison de disque entretient les méthodes d’enregistrement et de mixage de l’époque, misant tout sur le grain de l’analogique et l’acoustique « poussiéreuse » de leur studio.

En 20 titres piochés parmi les parutions de ces 6 dernières années, Daptone nous présente l’étendue et la richesse de son répertoire parmi lequel se trouve de jeunes formations devenues phares dans cette quête retro soul et deep funk revival comme The Budos Band (Unbroken, Unshaven ou Aphasia), qui intègre des cuivres éthio-jazz ou Menahan Street Band (The Traitor ou Keep Coming Back) et leur soul instrumentale parsemée d’afro-beat.

Mais Daptone sait aussi remettre en scène des acteurs oubliés de ces années folles où Stax et Motown dominaient quasiment sans partage. On redécouvre ainsi la soul torride de Charles Bradley sosie presque parfait de James Brown (Stricly Reserved For You, Heartaches And Pain) et la « musique de l’âme » de Naomie Shelton imprégnée du gospel de son Alabama natal (Sinner, You Got To Move).

Il serait impensable d’aborder Daptone sans parler de la dure à cuire Sharon Jones et de son groupe magique les Dap Kings (Better Thing To Do, Inspiration Information ou Little Boys With Shiny Toys). En effet, la chanteuse ex-surveillante pénitencière et convoyeuse de fonds (mais surtout survivante d’un cancer du pancréas) est devenue l’égérie de l’écurie new-yorkaise avec sa voix si puissante et sa section rythmique sans pareille, qui en 2006 enregistra d’ailleurs aux côtés de la regrettée diva Amy Winehouse dans son immense Back To Black. Ensemble ils nous mènent dans leur soul sublime, violente, enivrante et originelle habitée des spectres de Marvin Gaye, Sam Cooke ou Bobby Womack.

Oeuvrant dans les choeures de Sharon lors de ses débuts, les ex-Dapettes Saun & Starr sont aussi à l’honneur dans Daptone Gold II (Hot Shot, Look Closer (Can’t You Sess The Signs?)) grâce à leur récente actualité Look Closer au groove radieux et survitaminé.Antibalas, formation installée à Brooklyn, nous plonge quant à elle dans les percussions et l’énergie afrobeat (Dirty Money) de Fela Kuti.

Le trio gospel originaire du Mississippi The Como Mamas (Out Of The Wilderness), toute nouvelle signature de Daptone Records, vient parfaire une compilation des plus classieuses et indispensables pour tous les amoureux de soul comme elle se pratiquait à son apogée, il y 50 ans !

>> Site officiel



About the Author

Dj HIKO
Dj HIKO est un grand amateur de tous les grooves et musiques du monde. DJ et passionné habitant du PACA, il rejoint l'équipe fonkadelica, pour de belles chroniques ...