Review

Label : Blue Note

A

mateurs de jazz-funk, voilà le groupe qui nous rassemble: John Medeski (claviers), Billy Martin (Batterie) et Chis Wood (basse), trio new-yorkais atomique. Leur groove me rend grossier, putain! En les écoutant, j’ai faim ! Ils représentent le chaînon manquant entre les Headhunters et DJ Shadow, entre les Meters et John Zorn. L’orgue Hammond, le clavinet, le Fender Rhodes sont omniprésents. La chaleur du son de batterie est comparable à celle des disques de funk 70’s. La basse est ronde comme celle de Jaco Pastorius. Et le tout est agrémenté de scratches percutants (par les DJs Olive et P Love), garantis sans samples. Comment résister?

Alors ne résistons pas. Les quatorze plages de ce disque sont le fruit de longues improvisations, de recherches de riffs et d’ambiances, tour à tour enjouées (« Pappy Check ») et menaçantes (« Nocturnal Transmission »). C’est spontané, donc jazz. Et c’est aussi remuant, donc funk. Essentiellement instrumentaux, ces morceaux pourraient supporter l’apparition de prêcheurs soul. Mais quel pied d’entendre le jeu de ces trois virtuoses, qui donne un excellent aperçu de la puissance dégagée en concert, lorgnant vers le free-jazz. Etant devenu fan, je traque toutes les productions du label Ropeadope (auquel John Medeski est lié), et j’aime les voyages qu’ils me font faire, surtout du côté de la Nouvelle Orléans.

Bien sûr, MMW a cette distance qui leur donne de l’originalité, et je les compare en cela à Mardi Gras Brass Band, qui depuis l’Allemagne joue artistiquement une musique traditionnelle. Pas un mélange conceptuel, mais une création respectueuse. Et c’est ça qu’on aime, non ?

 >> En savoir plus sur le groupe

 



About the Author

Zebra
Zebra, comme DJ Zebra ? Oui, mais pas seulement... Zebra est un musicien multi-instrumentiste, DJ, compositeur, animateur-réalisateur radio (Ouï Fm), chroniqueur (France Ô), producteur et concepteur d'univers hybrides. A la base, il y a le musicien, essentiellement guitariste et compositeur. Puis le DJ s'est imposé à coup de bootlegs et de concerts à l'énergie rock sauvage. ... Maintenant, Zebra va plus loin, seul ou accompagné de formations variables, où tout est permis et rien n'est impossible.