Review

Labels : De-Lite Records (1983) – BBR (2015)

Le glamour peut-il être funky ? Oui semblait dire Kool and the Gang au sortir de leur apogée discographique au début des années 80, avec l’album de 1983 « In the Heart », un peu oublié face aux autres monstres de leur oeuvre.

Le groupe de James Taylor sortait d’une période faste de production avec le grand Eumir Deodato, au sortir des années 70 et début des années 80. Après un refus d’Eumir de produire un 5ème album avec eux, car il partait sur d’autres projets, le groupe a décidé de se produire seuls (ou presque), avec l’aide de Jim Bonnefond (un des bras droit d’Eumir) et Ronald Bell. Et c’était tout l’enjeu de ce nouvel opus. Un virage dans leur style (encore un) qui glissa doucement vers des accents plus pop-rock. Mais Kool est toujours funky, et en voici une nouvelle preuve avec leur 15ème album. Il s’agit ici de la version remasterisée et expanded présentée par le label BBR, spécialiste du genre et qui en est à son 8ème album réédité du groupe.

Alors certes, ce n’est pas l’album le plus fort, le plus marquant niveau « funk », mais cela reste un bon album, bien produit qui contient des classiques encore aujourd’hui indémodables, tels « Joanna » ou « Tonight ».

James Taylor s’impose de plus en plus comme leader du groupe, et c’est son idée de parler de romance et de cœur. Du coup les paroles sont un peu « cul cul la praline », mais comme la rythmique et la production sont au top, cela passe tout seul.

« In the heart » qui ouvre le disque, propose de beaux arrangements, que ce soit dans les cuivres ou les chœurs. « Joanna » au refrain entêtant, rappelle les séries américaines à la mode à l’époque, très pop, mais grasse à une basse au 1er plan, le groove est fluide.

Le super titre de cet album est « Tonight » sorte de funk-rock plus agressif. On retrouve un son plus magique et dansant que Kool maitrise. « Rollin’« , plus R&B, mais aussi très dansant, poursuit la dynamique. par contre on s’embête gravement sur le slow braguette « Place for us », même pas réussi niveau vocal.

« Straight Ahead » est le tube, titre puissant, dynamique, pur son Kool & the Gang. Tout ce qui fait leur marque de fabrique. Rythmique guitare parfaite, chœurs dans les hauteurs, mix excellent …

Après un autre slow sans grand intérêt, arrive « You can do it« , un bon groove aux basses synthétiques, des breaks, bien produit. L’album se termine sur une belle ballade cette fois, « September Love« , belle prouesse vocale et mélodique.

Dans les 6 bonus, vous trouverez Deux versions longues de « Straight head » et « Tonight« , mais surtout une version remix rare du tube « Ladies night » effectuée par Deodato.

Donc ensemble cohérent, représentatif de la période, mais album qui ne marquera pas son époque, comme pourront le faire cette année là les géants des années 80, tels MJ, Stevie ou Prince. L’album a eu un certain succès auprès des anglais, qui en redemandaient !

>> Discographie

>> Site officiel




About the Author

Mpls
Administrateur et Co-créateur du site. Fan de funk et de toutes les musiques décrites ici ; mais surtout grand admirateur de Prince. N'hésitez pas à me conctater pour toutes infos ou échanges.