Review

Label : Peddler

A

ttention OVNI ! Voilà un album qu’il faut découvrir de toute urgence. En effet ce trio anglais de Bournemouth (au sud du Royaume Uni) composé de Chris Pedley à la basse, Dan Baker à la guitare et Rich Baker à la batterie a commencé sa carrière discographique au début de l’année 2002 avec un premier 45t « Maid of Mars / Paste ». Puis après plusieurs singles, un premier album sort en juin 2003 : « Ten Paces » sur  (chez Arse Records), suivi deux ans plus tard par un album live «In with the Out-Crowd »  Enfin le groupe est remixé par Quantic, John Kennedy de Grand Central, ou encore Nostalgia 77. Et quand ils citent The Meters ou Ramsey Lewis comme références forcément les bases sont bonnes !

Il s’agit ici donc du deuxième album studio « Bakers dozen ». Un deuxième album sur lequel d’ailleurs nos trois comparses se font accompagner par la charmante Vanessa Freeman sur cinq titres. Celle-ci a été la voix du Reel People et de Kyoto Jazz Massive mais a aussi collaboré sur des projets de Bugz In The Attic ou des 4Hero. De plus elle a sorti un album solo en 2004 « Shades » sur le label Chillifunk. On compare souvent sa voix avec celle de Mica Paris, un petit côté « acid jazz » en plus !

 A la première écoute ce qui ressort c’est le jeu solide basse / guitare / batterie, qui indéniablement nous ramène à quelques noms connus : The Meters pour la caution vintage, Breakestra pour les breakbeats acérés et percutants du batteur Rich Baker, ou Quantic Soul Orchestra pour la capacité à intégrer sur certains morceaux une voix féminine charismatique (comme QSO le fait avec Alice Russel) tout en proposant des instrumentaux qui se suffisent à eux-mêmes tellement ils sont efficaces. Parmi ces derniers on pourrait citer « Peace of mind », « All baked out », “Ponky Wockett’s Revenge” et son orgue omniprésent ou encore “Spental” dans un registre plus jazz-funk apaisé. Quand les voix, de Vanessa Freeman entrent alors en action c’est un vent de fraîcheur qui s’abat sur le groupe. Les funky « Fantasy » ou « What you do is right » nous rappelle les heures de gloire de l’acid jazz. « Walk into my world » (1er single extrait de l’album) et « Aware of reality » plus introspectifs, plus personnels nous laissent nous plonger dans toutes les nuances soul de la voix de Vanessa tout comme le très jazzy « Winding Rhythm » d’ailleurs. Le trio prête aussi sa voix à deux titres « Hold on » et « Tighten up » qui naviguent entre Tower of Power et Average White Band. Enfin le groupe s’essaie à l’afro funk instrumental avec « Keepin’ together » qui n’est pas sans me rappeler The Budos Band.

 Au final ce deuxième album bien que méconnu est un des meilleurs albums du genre et passe largement le passage difficile du deuxième opus. Si certains titres étaient déjà présents dans leur live de 2003, la surprise est quand même au rendez-vous ! Un coup de cœur Fonkadelica !

>> Leur discographie



About the Author

Boogie Bass
Co-créateur du webzine Fonkadelica, Boogie Bass est également responsable de l'emission de radio du même nom et dee jay à ses heures perdues (premières parties de Keziah Jones, Macéo Parker, Souljazz Orchestra, The Excitements, Amp Fiddler...).