FONKADELICA
Webzine Funk Soul & Groovy


Live

6 août 2016

REPORT : ROY AYERS au New MORNING – 28/07/16

Ni un passage récent dans cette même salle du New Morning fin 2015, ni une période estivale qui aurait tendance à vider Paris de ses troupes ne seront venus à bout de la détermination des fans de Roy Ayers : la salle de la rue des Petites-Ecuries affiche complet au grand dam de spectateurs qui comptaient trouver des tickets sur place. Un public bien présent donc et motivé qui n’aura de cesse d’applaudir, de donner de la voix.

21h30, « Searchin » ouvre le bal et son solo de xylo est tout de suite acclamé par un public acquis à la cause de Roy. Un problème technique sur une pédale du chanteur oblige à une première interruption le temps du changement. Derrière, les musiciens gèrent et dès ces premières minutes leurs échanges de regard témoignent d’une complicité certaine.

Après « Running Away », le deuxième morceau, le groupe quitte la scène pour revenir après une pause de 10 minutes avec « Everybody Loves The Sunshine » qui fait monter la température d’un cran, prouvant que les fans ne se laissent pas démonter par les interruptions. Quel passage au clavier !

« We Live In Brooklyn » donnera l’occasion au New Morning de donner de la voix, sollicité par John Pressley qui adapte un peu les paroles indiquant que « Paris is the place to be ». Roy y va de quelques sympathiques facéties pendant les temps où ses musiciens jouent.

Parmi tous ces classiques, chacun des musiciens a droit à son solo, exécuté sous l’œil bienveillant et admiratif du patron.

La soirée continue avec un public qui ne relâchera jamais son enthousiasme, les générations se mélangeant sans soucis, à partir de 25 ans à grosses mailles.

Un bon concert qui donne toutefois une drôle d’impression de prestation décousue : nous avons eu le changement de pédale et la pause de début de concert, Roy a manifestement un problème de micro – il essaiera souvent de capter l’attention des techniciens de la salle – et nous assistons régulièrement à des discussions off sur scène où Roy et John échangent, regardant leur montre. Étrange. Rien toutefois qui ne gâche l’enthousiasme des spectateurs.

La fête se termine vers 23h00 sur un dernier coup de « Searchin ». Les applaudissements fournis des spectateurs espérant le retour de la troupe n’y feront rien : la lumière se rallume, laissant une pointe de déception peut-être auprès de fans qui en auraient bien repris une goutte. Mais la musique était là tout comme la qualité d’interprétation. Ces bases ajoutées à la ferveur de la salle auront à nouveau donné une excellente soirée rue des Petites Ecuries.

Loic « Lost » Stephan pour Fonkadelica

Roy_Ayers_2016_07_28_04 Roy_Ayers_2016_07_28_12 Roy_Ayers_2016_07_28_18 Roy_Ayers_2016_07_28_20 Roy_Ayers_2016_07_28_27 Roy_Ayers_2016_07_28_44 Roy_Ayers_2016_07_28_45 Roy_Ayers_2016_07_28_50 Roy_Ayers_2016_07_28_56 Roy_Ayers_2016_07_28_69 Roy_Ayers_2016_07_28_80



About the Author

Lost
Ma came, c'est le metal mais je me soigne en restant ouvert à d'autres univers et tous les artistes sont intéressants à découvrir et photographier. Une belle découverte n'est jamais loin. Et la soul a cette douce qualité de caresser mes oreilles de néophyte...




 
Derniers articles
 

 

FONKADELICA webzine : c’est fini !

Voilà c’est fini ! Après bientôt 18 ans de bons et loyaux services dans le cadre de la promotion de la soul, du funk et de tous leurs dérivés, c’est avec regret, mais aussi beaucoup de bons souvenirs que l’...
by Fonkadelica
3

 
 

Fonkadelica Radio Show – spécial Northern Soul

01. Martha And The Vandellas – Dancing In The Street (Gordy / Motown, 1964) 02. The Isley Brothers – This Old Heart Of Mine (Motown, 1966) 03. The Velvet Satins – Nothing Can Compare To You (General American, ...
by Fonkadelica
0

 
 

[Compilation] AFRICAN SCREAM CONTEST 2 : la suite tant attendue !

Une décennie après la sortie du premier volume, African Scream Contest, le label Allemand, Analog Africa, fait paraitre la suite de cette compilation sous le nom d’African Scream Contest 2. Quatorze titres composent ce ...
by Fonkadelica
0

 




7 Comments


  1. Benjamin Zed

    Quel moment ce concert !!!
    Très bon compte-rendu et magnifiques photos !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *