Review

Label : Soul Patrol Records

Compilée en mars 2014, et sortie officiellement en septembre 2014,  il faut toujours un peu de temps aux compilations Soul Patrol pour faire parler d’elles, et pour exister. Ces compils made in France, un peu à l’ancienne (aucune promo via le net ou les réseaux sociaux, une distribution sélective…), sont à chaque fois un régal visuel et sonore. Cette nouvelle mouture sort cette fois ci uniquement en format vinyle avec des raretés et perles de la fin des années 60 et début des années 70 pour la grande majorité, extirpées par l’ami Nicolas Magneron même si certains titres ont déjà été sélectionnés par le passé par d’autres diggers .

Rappelons l’histoire de ce label pour les néophytes curieux ! En 1993, Nicolas Magneron, amateur de funk 60’s et 70’s, décide de créer un label underground pour faire connaître les « pépites » qu’il trouve un peu partout dans le monde. Des 45tours dénichés aux USA, au Royaume Uni ou ailleurs, parfois à prix d’or, parfois pour rien. De façon quasi-artisanale (Nicolas s’occupe quasiment de tout, tout seul), il se met à la recherche de productions inconnues du grand public et d’artistes sortis à l’époque sur de petits labels obscures souvent éphémères. L’intérêt étant de trouver des pièces rares, et de les remasteriser et de les compiler à nouveau principalement sur vinyl. Et çà marche ! Associées aux visuels sympa de Blaise Jacob … la potion magique reste intacte. Cette nouvelle sélection de dix titres nous rappelle que cela faisait trois ans que Soul Patrol n’avait rien sorti !

L’opus démarre avec un premier titre mélangeant le style JB’s et le son latin avec le bien nommé « JB’s Latin » des Spitting Image. Un 45T à 600 euros quand même, qui avait pu être compilé par le passé, mais vous êtes surement passé à côté à l’époque, raison de plus de redécouvrir cet excellent morceau !(déjà choisie sur la compilation Rare Groove de Pure Records en 1992 et Keb Darge avait lui même choisi en 1999 dans la compil Beams présents the Keb Darge Experience).

Ce dernier  d’ailleurs, grand digger devant l’éternel avait eu le nez fin en ressortant, dans le volume 2 de Keb’s Darge’s legendary deep funk le titre de T.J and The Group « Blues for the B’s« , un morceau soul instrumental, aux accents de Booker T & The MG’S avec un saxophone à la Jr. Walker que l’on retrouve aussi ici. Derrière ce groupe se cache Tommy « Madman » Jones un saxophoniste de Chicago.  Le saxophone mène d’ailleurs également la danse sur le titre de The Original Orchestra « Who dun it » où les nappes d’orgue complètent à merveille cet instrumental. (Keb Darge encore lui, l’avait d’ailleurs aussi mis sur le volume 1 de Keb Darge’s legendary deep funk).

Parmi les titres qui ne sont pas totalement inconnus il y’a « And i love you » de The Darling Dears que le label Now Again avait exhumé dans sa très bonne compilation Loving on the flipside en 2012. La voix de la chanteuse sur ce titre est d’ailleurs largement savoureuse. A noter d’ailleurs que c’est le groupe qui agrémente la pochette avec des photos d’époque du groupe.

Mais Nicolas Magneron a aussi sorti de sa mallette à trésors des raretés, elles jamais rééditées. C’est le cas du titre vocal de Monica, une nouvelle fois sur une rythmique funky à la JB’s, mais signée du groupe The Impacts, sorti à l’origine sur le label de Philadelphie Toxsan, du producteur Wally Osborne. Le « Trolley«  de New Directions lui nous vient tout droit du Canada (Vintage Records) et propose un mid tempo à la production léchée. Quant au titre de The Concepts « Introduction« , il est sorti à la base en face B du 45t « Got to be change » du rare label Kustom. Totalement introuvable quoi ! C’est d’ailleurs un peu le cas de « Nightime on the beach island »du Cool Créations Of St Marteen qui avait sorti un album unique en 1977 sobrement intitulé Vol.1. Le groove épineux, hommage au père Noël,  « Soul Santa » de Funk Machine est sorti à l’origine en 1973 sur le label Creative Funk et dont la face A avait fait partie de In The Christmas Groove du label Strut Records en 2009 chroniquée dans nos colonnes. C’est la face B , « Soul Santa II » la version instrumentale jamais rééditée depuis que vous retrouvez donc ici.

Enfin terminons ce florilège par l’excellent titre de Sam Jacobs, percussionniste au sein du Jim McNeely Quintet ayant participé entre autre dans les années 80 à des albums de Kurtis Blow ou Run DMC. Le titre « Foxy » évolue dans un registre jazz-funk en plein ère disco (le titre date surement de la fin des 70’s), et n’était connu jusqu’à présent que des collectionneurs japonais dans une version tronquée (dans le mix de Muro « Spring & Summer 2008 »).

Une fois de plus on retrouve une sélection impeccable de titres rares et dont pourtant certains par leur qualité font office presque de classiques immédiats. Si on peut remarquer le manque de crédit, ou d’informations (certes surement très difficiles à trouver parfois) une fois de plus, cela ne diminue en rien le choix toujours subtil et passionné du maitre des lieux ! On se dit que ce n’est pas prêt de changer et c’est tant mieux ! Alors faisons tous allégeance au groove de Soul Patrol !

>> Discographie du label Soul Patrol Records



About the Author

Mpls
Administrateur et Co-créateur du site. Fan de funk et de toutes les musiques décrites ici ; mais surtout grand admirateur de Prince. N'hésitez pas à me conctater pour toutes infos ou échanges.