Review

Label : Harmless

Musique et gastronomie on toujours fait bon ménage. D’ailleurs on dit communément que c’est une nourriture spirituelle. Sans parler d’un concept philosophique et encore moins gastronomique (surtout quand ça vient des U.S.A !), il n’empêche que le label anglais Harmless a eu la bonne idée de compiler un certain nombre de titres soul & rythm ‘n blues qui parlaient de nourriture ! Et qu’y a t’il au menu ma p’tite dame ? Et bien beaucoup de bonnes choses ma foi !

Tout d’abord on vous proposera un petit barbecue, vous aurez le choix entre le « Bar B Q Ribs » de Raynel Wynglas (sorti en 1973 sur un des labels du fameux trio motownien Holland/Dozie/Holland, Music Merchant) ou alors le « Hot Barbeque » du célèbre organiste (Hammond) Jack Mc Duff (décédé rappelons le en 2001) avec à la guitare sur ce titre le jeune George Benson (en 1966)! Et puis quand vous aurez fait votre choix, on pourra passer à l’apéro (Aaaah , dirons certains !) avec des « Black Olives » proposées par Bad Boys (un trio du Maryland qui enregistra un single sur le label Paula dont extrait cette face B), ou alors « Pop your corn » des Rivingtons (un groupe connu pour son titre « Papa-Oom-Mow-Mow », titre repris entre autre par les Cramps).

Il faudrait peut-être passer aux choses sérieuses maintenant ! Quelque chose de bien consistant ! Comme du «  Beef Stew » (ragoût de boeuf) proposé par Obie Plenty (sorti sur le fameux label Verve) ou alors un classique « Raw Hamburgers » de Kool & the Gang (1er single du groupe sorti en septembre 1969 dans un premier temps puis dans sa version instrumentale sur leur premier album.). Et puis vous accompagnerez le tout d’un incontournable « Pass the Peas » des JB’s ( de l’album « Food for thought » de 1971 ) ou bien du « Chili Mac » du vétéran saxophoniste Preston Love (enregistré en 1969 avec à la production Johnny Otis), ou encore les « Red beans and rice » (haricots rouges et riz) de Booker T and the MG’s. (sorti sur l’album de 1967 « Back to back »). Mais faudra surtout pas oublier les légumes verts ! D’ailleurs le « Ain’t no greens in Harlem » des Vibrations est véritablement la bonne surprise de cette compilation. Un morceau avec un breakbeat imparable, des cuivres JB’siens, un chant dans les couplets à la limite du spoken word et une basse au groove terriblement efficace ! Un must dans ce style !

Puis vous pourrez assaisonnés le tout de « Green Onions », le classique de Booker T revisité ici par le maître de la latin soul Mongo Santamaria. Et puis n’oubliez pas les « Shortin  bread » des Three Pieces (extrait de l’album de 1975 « Vibes of truth », produit par Donald Byrd avec des membres des Blackbyrds). En tous cas le meilleur c’est bien le « Home cookin’ » comme le dit Junior Walker (génial saxophoniste trop méconnu à mon goût qui a signé pendant de nombreuses années sur le label Motown), convivialité oblige !

Vous avez en tous cas ici 16 pièces Soul/Ryhtm’n Blues de premier choix, enregistrées entre 1966 et 1975 qui mélangent grands classiques d’un côté et véritables titres de rare groove de l’autre.
Mais vous ne trouvez pas qu’il manque quelque chose vous ? Vous n’avez pas la gorge sèche ? Eh oui pas un seul titre sur le liquide (avec ou sans alcool) ! Peut-être que ça aurait mérité un volume 2 sur le sujet !



About the Author

Boogie Bass
Co-créateur du webzine Fonkadelica, Boogie Bass est également responsable de l'emission de radio du même nom et dee jay à ses heures perdues (premières parties de Keziah Jones, Macéo Parker, Souljazz Orchestra, The Excitements, Amp Fiddler...).