Review

Label : Suss’d

A

i-je besoin de vous présenter Kenny Dope, un des Dj et producteur les plus adulés de la planète avec son compère des Masters At Work : Little « Louis » Vega, nominé trois fois aux Gammy Awards ! Et bien peut-être que oui finalement tant sa carrière est prolifique ! Née en 1970, le petite Kenny Gonsalez a grandi à Brooklyn et s’intéressa alors jeune adolescent dès le début des années 80 au hip hop. En 1985 il est vendeur de disques dans une boutique hip hop et va rapidement avec son partenaire de l’époque Mike Delgado, organiser des soirées et côtoie déjà de futures stars comme Todd Terry, une des références en matière de house. C’est en 1990, que sa rencontre avec Little Louie Vega va le révéler artistiquement et qu’il vont former ensemble le duo de choc : les Masters At Work ! Ils deviennent rapidement une référence en tant que producteur et remixent pour les plus grands : Michael Jackson, Madonna, Janet Jackson, R.Kelly, Daft Punk, Gwen McCrae, George Benson…En 1995, nouvel date emblématique, Kenny sort un maxi « The Bomb (these sounds fall into my mind) » sous le nom de Bucketheads, qui deviendra un tube interplanétaire, grâce à son sample du « Street player » de Chicago. L’année suivante le duo sort un album magistral sous le nom de The Nuyorican Soul et collabore avec des pointures comme Tito Puente, George Benson, ou Roy Ayers, et continue à remixer à tout va !

Mais Kenny en collectionneur émérite et amateur de disques (surtout rares) qui se respecte décide de se réunir avec Keb Darge (le légendaire Dj écossais collectionneur de 45t et de rare groove) pour créer le label Kay-Dee Records, un label qui fait la part belle aux rééditions de 7’’ d’ époque mais qui sait aussi mettre en avant des artistes de la nouvelle vague deep funk (The Dap-Kings, the Bamboos, the New Mastersounds…). C’est donc en passionné et dénicheur curieux que Kenny Dope s’est prêté au jeu de la sélection et du mix pour le label P&P !

Et que contient cette marmite ? On retrouve à la fois des titres qui avaient été compilés sur les précédents opus de P&P (Licky « Africa Rock », plusieurs titres de Cloud One) mais aussi quelques curiosités bien senties. D’ailleurs la première partie de son set est un sans faute. Il commence par une sélection hip hop funky début 80’s assez rare (Fly Guy « Fly Guy Rap », Margo’s Kool Out Crew « Deat rap », Willie Wood Crew « Willie rap »), puis il enchaine. Puis il enchaîne avec quelques titres funky et disco-soul/ modern soul à souhait (Queen yahna « Ain’t it time », Gary Davis « Feel the spirit », High Fidelity « Magic Carpet »…) jusqu’à l’apothéose du « Gotta get your love » de Clyde Alexander & Sanction.

Puis à partir de Ahzz et de son « New York is moving », la deuxième partie alterne, grosse sélection disco plus classique (quatre titres de Cloud One entre autre !), le classique « Roller Rink Funk » de Shift, entrecoupée d’un rap « Family Rap » et de deux titres soul celui de Florence Miller avec « The Groove i’m in » et Caress avec « Opportunity ». Cette deuxième partie moins cohérente, un peu plus anarchique moins excitante sur l’ensemble du tracklisting n’en démontre pas moins la diversité musicale du label P&P records.

Techniquement de toute façon rien à dire, Kenny Dope est un des meilleurs Dj’s de la planète et le tout mixé avec une facilité et une aisance déconcertante. Enfin il est à noter qu’un DVD est disponible, avec l’interview de Peter Brown, co fondateur de P&P Records et qu’une version vinyle quatre titres est également disponible. Les collectionneurs vont être contents et les fans des Masters At Work aussi !

>> En savoir plus sur Kenny DOPE
>> DISCOGRAPHIE
>> SITE




About the Author

Boogie Bass
Co-créateur du webzine Fonkadelica, Boogie Bass est également responsable de l'emission de radio du même nom et dee jay à ses heures perdues (premières parties de Keziah Jones, Macéo Parker, Souljazz Orchestra, The Excitements, Amp Fiddler...).