Review

Label : Rapster

O

n ne présente plus Prince, cet artiste hors norme qui en plus de trois décennies de création musicale n’a pas hésité à brouiller les pistes en changeant de nom ou en proposant ses créations sur Internet (un des précurseurs dans le genre) parfois en sortant volontairement du circuit traditionnel de distribution. Si, avouons le, la carrière de l’Artiste ces dernières années n’a pas forcément été évidente à suivre pour le non initié, une chose est sur c’est qu’il a marqué l’esprit de la plupart d’entre nous grâce à des tubes imparables et des prestations scéniques de haute volée. Il reste un génie créateur, multi instrumentiste, auteur-compositeur extrêmement prolifique qui dépasse les esthétiques musicales traditionnelles : à la fois soul, funk, R&B mais aussi pop, rock, jazz voir electro ou hip hop, il a toujours sur faire la synthèse entre ses influences du passé (Sly & The Family Stone, James Brown, Graham Centra Station, Santana…) et les nouveaux mouvements sans jouer les suiveurs ou les opportunistes d’ailleurs.

Rien d’étonnant donc à ce qu’une nouvelle compilation de reprises (ce n’est pas la première) voit le jour. Ce qui l’est plus c’est peut-être l’éclectisme des artistes présents aussi, pas forcément des noms connus d’ailleurs loin de là, mais c’est surtout la réinterprétation qui peut en être faite. D’Angelo fait office de tête d’affiche dans ce florilège d’artistes. Tout d’abord par ce qu’il est sûrement un des plus dignes représentants de la scène soul actuelle Outre-Atlantique mais aussi parce qu’il est un des héritiers (avoués) directs du nain pourpre ! Sa reprise de « You’re always in my hair » déjà connu des aficionados, n’est pas très loin de l’original, bien que la rythmique typiquement nu soul et des guitares bien placées lui redonne un petit coup de jeune. Pour continuer dans le registre soul, le « Crazy You » (morceau de 1978 extrait du 1re album de Prince « For you ») proposé par Osunlade dans une version bossa soul plus longue que l’original ! Une vraie réussite ! Dans les choses fort sympathiques notons également la reprise version reggae de « Girls & Boys » par The Dynamics. Leur album « Versions Excursions » fut était sorti à la fin de l’année 2007 avec des reprises de classiques soul, funk, pop ou rock !

Parmi les bonnes surprises également le « Sexy Dancer » interprété par 7 Hurtz With Peaches, un brin electro funk, avec des voix féminines qui pour l’occasion ressusciteraient les Vanity 6 ! Par contre des sonorités électroniques  prennent encore plus d’ampleur sur « Critical » proposée par Rob Mello et surtout sur « The Future » revu et corrigé par LB dans une version totalement déstructurée ! On retrouve également des reprises totalement décalées par rapport aux morceaux originaux, avec souvent une rythmique lente, voir des ambiances lourdes, planantes ou mélancoliques (dans des ambiances presque trip hop) sur des morceaux pourtant à la base crée pour le dancefloor : « Alphabet Street » par Blue States et « Controversy » par Hefner en sont des illustrations flagrantes.

Au final le projet demeure assez intéressant par l’éclectisme des artistes choisis, et le reflet de l’influence de Prince sur des gens venu d’univers totalement différents. Ceci dit attention les funkateers purs et durs n’y retrouveront pas forcément leur compte, mais ceux qui recherchent de nouvelles sensations et des réinterprétations personnalisées beaucoup plus. « Controversy » reste un hommage parmi d’autres à un artiste qui n’aura jamais  fini de nous surprendre et de nous faire vibrer . Longue vie au Prince !



About the Author

Boogie Bass
Co-créateur du webzine Fonkadelica, Boogie Bass est également responsable de l'emission de radio du même nom et dee jay à ses heures perdues (premières parties de Keziah Jones, Macéo Parker, Souljazz Orchestra, The Excitements, Amp Fiddler...).