Review

Attention bombe à retardement ! Vous êtes en train de lire la chronique de ce qui a très certainement été la compilation afro de l’année 2011 ! Par l’originalité de sa période pour une compilation de sonorités nigériennes (1979-1983) mais surtout la qualité des morceaux choisis, vous avez là une pépite qu’il ne faut surtout pas laissé passer !
On doit cette merveille à Uchenna Ikonne, un collectionneur de rare groove entre autre africains, qui a crée il y ‘a quelques années un blog consacré à sa passion et à ses découvertes : Comb & Razor ! Désireux de faire découvrir au plus grand nombre ses trouvailles il a donc décidé de créer dans la foulée son propre label Comb & Razor Sound dont la première sortie est donc « Brand New Wayo ».

Explorant les univers que son auteur appelle le Nigerian Boogie ( ce que l’on pourrait aussi appeler l’afro-disco) de la fin des 70’s au début des 80’s, il a exploité une période particulièrement prolifique de l’industrie musicale du pays. En effet alors que le Nigeria connaît une relative embellie économique, et que les productions locales sont autant influencées par Fela (dont l’afro-beat a explosé depuis de nombreuses années) que par les sorties disco occidentales, sortent d’un peu partout des disques parfois sans lendemain mais dont l’énergie festive est largement communicative et jouissive. Si il est difficile de mettre en avant des morceaux plus que d’autres, tant la qualité est au rendez-vous, le « Brand New Wayo » de Mixed Grill, le « Boys and girls » de Joe Moks ou le « Slow down » de Amas ont particulièrement retenus notre attention. De plus ce qui fait la particularité de ce projet c’est que si parfois l’influence africaine est largement audible à la première écoute, il arrive aussi que l’on ait l’impression d’écouter une grosse production new yorkaise qu’aurait pu diffuser le Studio 54 à l’époque. Cette compilation risque donc de mettre tout le monde d’accord, du puriste 80’s disco funk addict, au digger avide de sélections plus pointues.

Pour couronner le tout, le packaging a été soigné avec la possibilité de choisir entre la version double LP ou CD. Ce dernier présenté dans un beau coffret propose également un livret documenté sur cette période de 60 pages, dans l’esprit de ce que Uchenna illustre sur son blog. Pour une fois qu’un travail d’orfèvre est disponible à toutes les bourses, il ne faut pas s’en priver ! Une compilation tout simplement indispensable !

 >> Le blog de Comb & Razor

 



About the Author

Boogie Bass
Co-créateur du webzine Fonkadelica, Boogie Bass est également responsable de l'emission de radio du même nom et dee jay à ses heures perdues (premières parties de Keziah Jones, Macéo Parker, Souljazz Orchestra, The Excitements, Amp Fiddler...).