Review

Depuis une dizaine d’années, l’afro-beat a trouvé son public en France. Que ce soit lors des concerts (Femi Kuti, Seun Kuti, Antibalas, Souljazz Orchestra…) ou dans les sorties discographiques (rééditions et coffrets consacrés à Fela, compilations…), le public spécialisé a su trouvé son bonheur et partagé cette musique métissé à la base fusion des influences occidentales et africaines. Quelques labels se sont lancés dans l’aventure la plupart du temps avec passion et volonté de transmettre au plus grand nombre le plaisir de ces disques oubliés depuis longtemps.

Analog Africa, label originaire de Frankfort créé en 2005 par Samy Ben Redjeb, dans la lignée des soirées «Africadelay » , qu’il organisait dans la ville avec son ami Pedo Knopp est aujourd’hui une des références en la matière. Samy en explorateur passionné et digger devant l’éternel, n’hésites pas à aller dans les régions les plus reculées du Benin, du Burkina Faso, du Zimbawe ou de Colombie par exemple pour aller dénicher des perles afro ou latines.

 Pour cette huitième compilation, il a décidé de s’intéresser au Ghana et au Togo, deux pays de l’Afrique de l’Ouest, dans lesquels regorgent des pépites qu’il a su aller chercher là où l’on s’y attend le moins. Les artistes retrouvés ici ne sont pas forcément connus mais regorgent pourtant de talents certains. On imagine des enregistrements faits la plupart du temps en une ou deux prises avec du matériel approximatif et pourtant la magie opère bel et bien ! A part le vétéran ghanéen Ebo Taylor (revenu d’ailleurs sur le devant de la scène dernièrement avec son album « Love & Death sur Strut Records) et ses deux titres, « Adofo Bo Fee Ene » avec The Sweet Beans, et « Come Along » en compagnie de The Pelicans, les autres noms vous seront très certainement inconnus ! Afro-beat, afro-funk, highlife…on explore quoi qu’il en soit les différents courants populaires de cette époque. Chants en transe, orgues acérés, guitares  subtiles et rythmiques hypnotiques voilà le programme que vous aurez si vous décidez de voyager avec « Afro-Beat Airways ». Au s’ennuie pas une seule seconde dans ce parcours de 15 titres, qui fait une fois de plus rimer : curiosité et rareté avec qualité !

Et comme Samy Ben Redjeb ne semble jamais avoir terminé son parcours initiatique, voilà qu’il nous annonce déjà la sortie de sa prochaine mouture « Angola Soundtracks » qui sera dans les bacs dans quelques semaines. Celle-ci comme son nom l’indique va explorer les tonalités de l’Angola de 1965 à 1978, plus particulièrement le kazucuta, le semba et le merengue produit là bas. Plus proche des sons traditionnels et moins funky celle-ci n’en sera pas moins un nouveau plaisir à partager pour tous les amoureux de l’Afrique. En somme un éternel retour aux sources indispensable. Vivement la suite !



About the Author

Boogie Bass
Co-créateur du webzine Fonkadelica, Boogie Bass est également responsable de l'emission de radio du même nom et dee jay à ses heures perdues (premières parties de Keziah Jones, Macéo Parker, Souljazz Orchestra, The Excitements, Amp Fiddler...).