Review

Label : Big Break Records / Cherry Red records

Voici une nouvelle édition remasterisée du classic « In the Mood », son quatrième album sur le label Columbia, sorti à l’époque en 1979. Créditée de deux bonus (les version single de « In the Mood » et de « Ain’t Nothing I can do« ), c’est avec plaisir que nous retrouvons la bonne soul made in Chicago !

Pour la petite histoire, Tyrone Davis est né le 4 mai 1938 à Greenville, dans le Mississippi, puis expatrié à Chicago, il démarre sa carrière pour devenir l’un des plus populaires chanteurs de soul des années 1970. Tyrone est d’abord valet et chauffeur de Freddie King. C’est auprès du blues-man et en côtoyant son entourage qu’il décide d’embrasser une carrière de chanteur. Il entame une longue tournée à travers les clubs de tout le territoire américain pour enfin, en 1968, être découvert et produit par Carl Davis sur son petit label Dakaar. Il rejoint ensuite la maison Columbia au milieu des années 70. Tyrone nous a quitté en 2005, mais sa musique passe avec brio les époques …

La production de ce disque est signée par Leo Graham, grand producteur arrangeur du son de Chicago dans les années 70. Darryl Ellis à la guitare, Paul Richmond à la Basse, Ruben Locke aux arrangements ; et plusieurs titres sont alors passés de l’état de démo, à l’état de hits ! C’était la dream team trouvée par Tyrone et Leo pour essayer d’atteindre les sommets de Marvin Gaye ou Teddy Pendergrass. Sans avoir la carrière de ceux-ci, le titre « In the Mood » a tout de même été classé dans le Top 10 américain plusieurs semaines en 1979. Ce premier titre qui ouvre le disque, est donc un tube, vous allez le reconnaître dès la première écoute. Belle ballade construite sur des arrangements magiques de cordes (violons joués piqués, nappes de cordes dans le refrain), une basse mélodieuse, des cuivres en bruit de fond… Un feeling délicat, avec le « bon gars pour la bonne humeur » pour cette chanson intemporelle. Le titre vous sera d’autant plus familier qu’il a été énormément samplé dans le hip hop ou le R&B par des gens tel que Redman, SWV, Yvette Michele ou The Beatnuts !

Puis, « You Know what to do » enchaîne, titre funky avec des vocodeurs, cuivres, basse speedée, tous les ingrédients d’un titre dansant un peu dans la veine des sons de Philadelphie. « I can’t wait », 3ème titre, nous propose une ballade soulful, avec l’arrivée de chœurs féminins. Titre propre où l’ont peut sentir les racines du blues de l’artiste. « Keep On dancin’ » reprend une rythmique cadencée, pour les dancefloor, limite disco.

Puis Face B, les titres s’enchainent avec la voix suave de Tyrone, avec un groove et une production toujours irréprochables. Deuxième hit, « Ain’t Nothing I can do », basé sur une basse rondelette, un refrain entêtant, la même base violons-cuivres, aidé d’une guitare wah wah pour le côté planant. « All the love I need« , titre disco funk réveille tout le monde … pour au final un album très cohérent, où alterne régulièrement, un titre lent et un titre plus rapide, un titre Chicago soul, suivi d’un titre de Philly sound ! La dose parfaite est trouvée !

L’édition remasterisée met en valeur la production très chiadée de cet album. Amateur de soul de renom vous serez gâtés. Le livret est très documenté, et vous découvrirez l’histoire d’un mec sympa, d’un chanteur inoubliable, pas forcément très connu en France mais qui a marqué les esprits de l’autre côté de l’Atlantique !

>> Site de BBR



About the Author

Mpls
Administrateur et Co-créateur du site. Fan de funk et de toutes les musiques décrites ici ; mais surtout grand admirateur de Prince. N'hésitez pas à me conctater pour toutes infos ou échanges.