Review

Label : Favorite Recordings

Groupe existant depuis 2005,  née sous l’impulsion de Sébastien Despicht (guitares, talk box) et Mikael Prignot (programmation), rejoints plus tard par Stéphane Ugolini (claviers), Trevor & Lisa est un des combos français les plus excitants de ces dernières années !

Leur carrière discographique commence en 2008 après avoir signé chez Favorite Recordings le premier 45t du groupe « The Night Of The Wolf », une reprise du Al Foster Band datant de 1975, et le « Theme of Trevor & Lisa » en face B tout aussi efficace ! Puis l’année suivante le groupe fait à nouveau parler de lui en proposant sa version du célèbre « Dance To The Drummer Beat » du Herman Kelly & Life personnalisée par le featuring, de The Real Fake MC, qui a depuis sorti son LP, de très bonne facture également ! Enfin plus récemment, le trio a participé à l’enregistrement d’un titre aux sonorités afro-funk de Mounam intitulé « What needs mama ».

Enfin le groupe s’est rapidement forgé une solide réputation scénique hors pair,  en écumant les scènes parisiennes et françaises, et les shows torrides dans des émissions de télé (comme leur passage à l’émission « On achève bien l’info » sur France 4 en 2010). Enfin ils ont accompagné en tant que backing band la diva Gwen McCrae pendant sa tournée européenne.

Dire que cet album était attendu est donc un doux euphémisme, et « Clap N’ Hustle », est à la hauteur de nos espérances !
Il évolue à mi-chemin entre un funk dynamique aux breakbeats incisifs et un hip hop groovy qui rappellent les meilleures heures du son old school du début des 80’s. Pour ce faire le trio a su s’entourer entre autres de MC’s de grande qualité : l’excellent Raashan Ahmad sur « Dope on Plastic », Rita J & Clyde Kingrap sur «Soul Clap », sans compter bien entendu The Real Fake MC sur le « Dance to the drummer beat ».Hip Hop don’t stop !

Mais Trevor & Lisa c’est aussi des morceaux dansant à souhait entre jazz-funk et funk instrumental où les funky breaks mènent le jeu. « The Night of the Wolf », « Theme Of Trevor & Lisa », ou « Soundshake » font déjà partie du patrimoine du groupe depuis leurs débuts mais on découvre aussi leur très bonne reprise du « Tango Hustle » de The Kay-Gees, qui n’a rien à envier à l’original.

Le collectif sait aussi montrer une autre facette de son savoir-faire avec le mid tempo façon blue eyed soul californien, « My friend » feat. Jehro ou encore les ambiances très cinématographiques de « Time » ou « Until Vibes ».

Le tout est en tous cas composé avec goût, où les gimmicks samplés, les percussions tonitruantes (de Julien Tekeyan) ou les scratchs subtils de DJ Supect (de The Funk League) agrémentent l’ensemble dans un mélange ou modernité et tradition font sacrément bon ménage ! Les machines sont au service de la composition, jamais l’inverse !

Au final voici une belle réussite, pour un premier album qui reste fidèle à l’état d’esprit du groupe. Trevor & Lisa tout en cultivant un subtil mélange entre funk et hip hop (mais pas que) amène une sacré dose d’entrain et de bonne humeur dans un monde qui en a bien besoin. Chaussez vos Stan Smith et « Let’s dance… ! »



About the Author

Fonkadelica
L'équipe de Fonkadelica vous propose parfois des chroniques communes, après des débats endiablés, et des empoignades musclées ! La raison du plus fort finit toujours par l'emporter ! ( A moins que ce ne soit la majorité !).