Review

Label : Do Right ! Music

Après un deuxième album « Freedom No Go Die » sorti en 2006 largement plébiscité de ce côté de l’Atlantique (chroniques élogieuses dans la presse, diffusion assidue sur Radio Nova tournées françaises et européennes enthousiastes…), il est évident que le troisième opus était attendu au tournant !

Sorti comme le précédent chez Do Right! Music, « Manifesto » est le digne successeur de son aînée. Sans pour autant garder ce côté éclectique, le groupe s’est concentré sur des compositions purement afro-beat / afro funk avec également des variantes funk sur deux morceaux. Le premier 45t de cet album (« Parasite / State Terrorism ») sorti en préambule laissait déjà présager du meilleur. En sept titres The Souljazz Orchestra renouvelle son hold up musical par son afro-beat conscient certes, mais efficace, dansant et accessible comme sur « Parasite » ou « Interessed benevolence » ou plus subtile et introspectif comme sur « Kapital » ou « Amen ». Quand au titre « People, people » il est presque la fusion parfaite entre Fela et James Brown c’est-à-dire un afro funky qui vous rentre directement dans la tête avec sa rythmique qui martèle, ses cuivres qui vous entêtent et son gimmick fédérateur. Tout simplement jouissif ! Et côté funk le groupe se la joue quasiment blaxploitation avec un orgue omniprésent et des cuivres qui donnent le change sur « State Terrorrism ». Là encore le résultat est bluffant !

Vous l’aurez compris, pas besoin d’en dire plus, « Manifesto » est resté mon disque de chevet pendant un sacré bout de temps ! Et sans en rajouter dans la surenchère et les superlatifs, je dirais que Souljazz Orchestra est le meilleur groupe d’afro-beat de la fin des 2000’s ! Cet album confirme le talent du groupe déjà révélé sur le précédent opus ! Indispensable !

>> Leur discographie



About the Author

Boogie Bass
Co-créateur du webzine Fonkadelica, Boogie Bass est également responsable de l'emission de radio du même nom et dee jay à ses heures perdues (premières parties de Keziah Jones, Macéo Parker, Souljazz Orchestra, The Excitements, Amp Fiddler...).