Review

Label : Tru Thoughts

Souvenez-vous, en 2007 un brass band venu tout droit de la Nouvelle Orléans, fait sensation avec son premier album « Rock With The Hot 8 » et ses reprises de Snoop Dogg ou de Marvin Gaye ! En mélangeant tradition et modernité le groupe dépoussière le concept de fanfare, impression renforcée par l’excellent album de remixes (« Hot 8 Remixes ») sorti deux ans plus tard malheureusement qu’en digital !

Après un live « Live at Fest Jazz 2011 », sorti de façon confidentielle sur un petit label Munck Music, en 2012, donc le collectif revient avec un second opus studio chez Tru Thoughts, « The Life & Times Of… » qui ne reprend pas forcément l’histoire, là où ils l’avaient laissé ! Et c’est bien ça le problème ! Alors que leur premier essai augurait du meilleur dans la volonté d’expérimenter et de sortir des sentiers battus, celui-ci revient à un certain classicisme qui rend l’exercice moins attrayant il faut le dire.

Malgré tout l’exercice est maitrisé, et les adeptes du genre evolueront en terrain connu. Ainsi des titres tel que « Streamin’ Blues« , « Fine Tuner », « New Orleans (after the city) », ou « Let me do my thing (remix) » avec le flow de Alvarez Huntley et Shamarr Allen sont de bons exemples d’assimilation du répertoire jazz cuivré de la Crescent City avec l’esprit funk voire hip hop du groupe. Si la reprise du » Ghost Town » de The Skatalites n’apporte rien de nouveau, elle montre en tout cas la diversité des influences de The Hot 8 Brass Band.

 Quoi qu’il en soit la brass music on le sait s’apprécie surtout en live, dans la foule, dans un esprit festif et déambulatoire. Mais si vous êtes aficionados du genre, vous pourrez déjà en profiter avec cette nouvelle galette ! Dans cette période tourmentée et incertaine c’est déjà pas si mal après tout !

 

 



About the Author

Boogie Bass
Co-créateur du webzine Fonkadelica, Boogie Bass est également responsable de l'emission de radio du même nom et dee jay à ses heures perdues (premières parties de Keziah Jones, Macéo Parker, Souljazz Orchestra, The Excitements, Amp Fiddler...).