Review

Label : Daptone

Le groupe Sugarman 3 est née en 1996 à New York, grâce au saxophoniste ténor Neal Sugarman qui explore à l’origine le Boogaloo. Très rapidement le groupe évolue vers un style soul-funk et soul-jazz. En 1998 le groupe sort l’album « Sugar’s boogaloo » sur le label Desco records. Un album qui avec ses reprises de « Papa’s got a brand new bag » et « Susie Q » devient vite un classique ! L’année suivante dans la foulée, le groupe sort alors son deuxième opus « Soul Donkey ».

En 2000, le label Desco Records ferme mais le groupe en profite pour entamer une tournée aux U.S.A et en Europe. Le groupe se fera d’ailleurs particulièrement remarqué aux Transmusicales de Rennes. Ils sortent enfin une compilation « Sweet Spot » qui sortira chez Unique Records et composé d’une sélection de leurs deux premiers opus.

En octobre 2001 Neal Sugarman et l’ancien propriétaire de Desco Records, Gabriel Roth, décident de créer un nouveau label, ce sera : Daptone Records. Le groupe repartira en studio pour nous proposer l’album que voici : « Pure Cane Sugar » dont la plupart des morceaux étaient déjà composés avant la création de leur nouvelle maison d’édition !

Un album qui joue donc sur la virtuosité des musiciens, puisque c’est bien la musique qui est mise en avant ici. ( 8 titres sur 11 sont instrumentaux). Si vous êtes un amateur de breakbeats bien sentis, de solos d’orgues et de jeu de guitare funky blues alors vous allez vous jetez avec délectation sur ce « Pure Sugar Cane ». Vous rentrerez rapidement dans l’univers proposé par les titres « Pure cane », « Bosco Blues », ou « Country girl ». Le titre « La Culebra »  se la joue un brin latino comme pour ne pas oublier que Sugarman 3 était au départ un groupe de boogaloo. Et si vous êtes amateur de deep funk à la James Brown, alors vous bougerez avec délectation sur « Take it as it come » featuring Charles Bradley un soulman qui malgré son âge est une des futures valeurs sures de Daptone, « Promised Land » feat. Naomi Davis une soul diva qui côtoie de prêt le gospel, ou encore « Shot Down »  avec le légendaire Lee Fields, un chanteur d’expérience et un ami de longue date de Gabe Roth qui faisait déjà partie de l’aventure de chez Desco Records. Lee fait d’ailleurs partie de la tournée du groupe et va enchanter les spectateurs de France et de Navarre lors de sa tournée française !

C’est ici la deuxième sortie du jeune label Daptone, et c’est déjà un deuxième classique (après celui de Sharon Jones & The Dap-Kings) ! Une aventure qui n’est pas prête de s’arréter pour le plus grand plaisir de nos oreilles fines et délicates ! Make it funky !

>> Leur discographie



About the Author

Boogie Bass
Co-créateur du webzine Fonkadelica, Boogie Bass est également responsable de l'emission de radio du même nom et dee jay à ses heures perdues (premières parties de Keziah Jones, Macéo Parker, Souljazz Orchestra, The Excitements, Amp Fiddler...).