Review

Label : Ubiquity

Groupe venu tout droit de San Fransisco et créé en 2005, Monophonics devrait enfin connaitre une certaine notoriété dans le milieu underground grâce à cet album sorti au au printemps 2012.
Composé à la base par le guitariste Ian McDonald, le bassiste Myles O’Mahony, le saxophoniste Alex Baky, le trompettiste Ryan Scott, et le batteur Austin Bohlman, le groupe a rajouté récemment le clavieriste et chanteur à la voix soul Kelly Finnigan qui tient une place essentielle sur cet album.

« In Your Brain »
est en fait leur troisième opus, qui fait suite à « Playin’ & Simple » sorti en 2007 et à « Into The Infrasounds« qui l’a suivi en 2010. Encore plus que les précédents, il permet au groupe de se construire une véritable identité en développant un univers funk psychédélique à tendance black rock largement assumé ! La voix de Kelly Finnigan à la fois brute et épurée mais sur laquelle on retrouve aussi un certain nombre d’effets  (reverbe entre autre) donne une identité forte à certains morceaux : « There’s a riot going on », « Sure is funky », ou « Foolish Love » par exemple. Mais les ambiances peuvent aussi être beaucoup plus soul comme sur « Deception », « Say You love me », « They don’t understand » ou encore le ténébreux « Bang, bang », la reprise d’un des classiques de Nancy Sinatra. Sur ces derniers on pense aux incontournables contemporains du moment que sont Charles Bradley, Lee Fields ou Slim Moore mais dans un grain de voix un peu différent. Nombre de compositions sont également instrumentales,  avec une efficacité redoutable dans les arrangements, une des marques de fabrique du combo : « In your brain » , « Mirage », « Thinking Black » ou « Temptation » et ses ambiances cinématographiques !

Au final ce 3ème opus se laisse savourer avec plaisir et les références se font sentir à droite à gauche. Au pense parfois à Orgone, dont la chanteuse Fanny Franklin vient prêter main forte sur le titre « All Together » , parfois à The Budos Band dont certaines parties de cuivres sont confondantes de mimétisme, ou encore à Dennis Coffey  (dans le jeu guitare / breaks de batterie),  Norman Whitfield voire Funkadelic dans les titres les plus énnervés. Mais sans forcément vouloir les comparer aux autres, Monophonics fait déjà office de nouvelle valeur sure du label Ubiquity et d’incontournable de la scène de la Bay Area. Alors nulle doute qu’à vous aussi cet album rentrera très rapidement « dans votre cerveau » !

>> Le site officiel


 

 



About the Author

Boogie Bass
Co-créateur du webzine Fonkadelica, Boogie Bass est également responsable de l'emission de radio du même nom et dee jay à ses heures perdues (premières parties de Keziah Jones, Macéo Parker, Souljazz Orchestra, The Excitements, Amp Fiddler...).