Review

Label : Hi & Fly

Dans la lignée du « Live in Paris » de Gwen McCrae, le label Hi & Fly  sort également un enregistrement en concert de Lyn Collins. Et ce « Mama Feelgood » a une saveur particulière, comme un hommage sous forme de testament ! En effet la regrettée Lyn Collins est décédée le 13 mars 2005 et cet opus se trouve être son dernier enregistrement de son vivant. Elle avait entamé une tournée live en Europe en compagnie de ses compères Marva Whitney, Marta High et Gwen McCrae. Les prises ont donc été réalisées durant ce « Live European Tour 2005 » entre Paris, Amsterdam, Berlin et Londres.

 La particularité de ce disque est de mélanger live et interview laissant parfois l’auditeur sur sa faim à force de coupure entre l’énergie des concerts, le témoignage de la diva. Véritable ligne éditoriale ou simple volonté de faire du remplissage sur le disque, nous ne le savons pas !
Ceci dit ne boudons pas notre plaisir. Tout d’abord parce que le groupe qui accompagne la soul sister, Soul Power,  l’accompagne, avec un groove incomparable et une capacité d’adaptation à toutes épreuves.

Quelques uns de ses plus grands hits issues de son répertoire personnel ou des ses duos avec James Brown sont présents   : « Mama Feelgood », « Rock Me…(again & again) », « Put it on the line »  « You don’t work » … mais aussi des titres chantés à l’époque par ses consoeurs comme «You got to have a job (if you don’t work you can’t eat) » interprété  à la fin des 60’s par Marva Whitney et James Brown. Le titre est d’ailleurs renommé ici « You don’t work » pour on ne sait quelle raison ! Elle interprète également avec Marta High, une autre Jb’s funky diva, la version de cette dernière du classique « Summertime ». Enfin le tube « Think (about it) » se voit renforcer par les voix supplémentaires de la même Marta High et de deux autres légendes de la soul music citées plus haut : Gwen McCrae et Marva Whitney. Toutes les versions font plus de 12 minutes chacune et peut dire que le groupe se lâche, jamme, propose des breaks, des solos et la diva des JB’s se réjouit de tant d’amour du public.

La voix par moment de Lyn semble fatiguée et pas forcément à la hauteur de sa réputation, mais il reste une pêche indescriptible, une énergie (de dernier souffle ?) une communication avec le public et ses musiciens qui nous permet de passer un très bon moment ! De plus les interludes bien que superfétatoires, nous permettent d’entendre Lyn Collins évoquer son amitié avec James Brown, parler de la création du morceau « Think » et d’autres souvenirs plus les soulful les uns que les autres !

Une chose est certaine, sur ce témoignage, la passion et l’envie de chanter sont bien présentes et la volonté d’assumer la part d’héritage laissée par le Godfather of Soul toujours intarissable ! On avait beau dire que cet homme pouvait être un vrai dictateur dans la façon de se comporter avec ses musiciens et ses chanteur(se)s, il n’empêche qu’il leur a toujours donner l’énergie et la volonté de ne jamais abandonner quoiqu ‘il arrive… jusqu’au bout ! Lyn Collins le démontre une fois de plus ici ! The Female Preacher for ever !

>> Ecouter cet album
>> En savoir plus sur Lyn Collins



About the Author

Mpls
Administrateur et Co-créateur du site. Fan de funk et de toutes les musiques décrites ici ; mais surtout grand admirateur de Prince. N'hésitez pas à me conctater pour toutes infos ou échanges.