Review

Label : Puu

J

imi Tenor est un personnage atypique dans l’histoire de la musique. Ce finlandais que l’on a appelé le Dandy Warhol de l’electro, (mais aussi le Elton John du Jazz,  ou le Barry White de Finlande !) a débuté sa carrière discographique avec son groupe Jimi Tenor & His Shamans en 1988 . En 1994 sort son premier album solo « Sähkömies » sur le label Säkhö Recording. Il est alors bientôt signé chez Warp, un des labels anglais électroniques de référence, mais impose déjà sa différence en intégrant des éléments soul, jazz ou rock dans ses compositions et ses différents albums.. En 2003 il sort l’album « Higher Planes » sur le label Kitty-Yo en affirmant encore plus ses influences afro-américaines pour un opus soul-rock-jazz-funk psychédélique qui sera encensé à l’époque sur ce site même par votre serviteur ! Puis il sera présent en 2006 en tant que musicien et compositeur sur l’album très « motownien »de sa femme Nicole Willis « Keep reachin’ up ».

Le voici donc de retour en 2007, sur le label Säkhö Recording, en compagnie d’un trio d’Afrique de l’Ouest : Kabu Kabu, dont le leader Nicholas Addo Nettey, n’est autre qu’un ancien musicien de Fela. D’ailleurs ce dernier a toujours été une influence importante et assumée de Jimi Tenor. C’est donc un album à l’inspiration afro maitrisée mais qui laisse une place à part entière à la soul et au jazz ce qui au final crée un ensemble cohérent et en fait un des albums les plus frais du moment !

Parmi les titres que j’ai retenu : « I wanna hook up with you », tube afro beat imparable au refrain qui vous rentre dans la tête à la première écoute, le bien nommé « Hot baby » un instrumental captivant qui alterne le jeux tonitruants des cuivres et des percussions avec des périodes de calmes lascives sous fond de cris de jouissance, l’afro-jazz « Anywhere, anytime » ou encore « Sunrise » et ses airs de bossa nova jazzy !

Au final, Jimi Tenor arrive une fois de plus à nous amener, dans son univers si particulier, en ajoutant toujours cette touche « psychédélique », au sens littéral du terme ! Une musique hypnotique venue d’ailleurs mais créée à partir d’éléments qui nous sont familiers ! C’est sûrement tout le génie de sa musique ! En tous cas une fois de plus c’est réussi !



About the Author

Boogie Bass
Co-créateur du webzine Fonkadelica, Boogie Bass est également responsable de l'emission de radio du même nom et dee jay à ses heures perdues (premières parties de Keziah Jones, Macéo Parker, Souljazz Orchestra, The Excitements, Amp Fiddler...).