Review

Label : Gotta Records – Sweet Soul Records (2014)

Hyleen Gil fait partie de ces jeunes artistes talentueux, qui arrivent discrètement mais qui risquent rapidement de faire parler d’eux ! Après un single « Welcome » et un premier E.P de reprises « Elusive » sortis en 2013, ce premier album (ou plutôt une sorte d’E.P agrandit), contient non seulement des productions léchées mais à su s’entourer d’artistes internationaux de renom.

Cette auteur-interprète, guitariste française de 23 ans, parisienne d’adoption mais originaire de Cannes, assume pleinement ses influences ! Citons : Stevie Wonder, D’Angelo, Amy Winehouse, Erykha Badu, Gotta, Prince, Jill Scott, Robert Glasper, Luther Vandross, Curtis Mayfield, Bilal . Sa voix elle, serait plutôt proche d’une Selah Sue si il fallait imposer une comparaison.

L’album contient 4 vrais titres, 3 interludes musicales plutôt fournies, ainsi que  3 remixes du single et de deux belles reprises en bonus, celle de « Get lucky » des Daft Punk, et celle de »Georgy Porgy » (déjà présente sur son E.P « Elusive) de Toto (reprise en 1979 par Charme et en 1999 par Eric Benet, entre autres). U&I accueille des invités d’exception, dont Omar, Frank McComb, Chris Dave à la batterie ainsi que le neveu et batteur de Maceo Parker, Marcus Parker. C’est Qmillion (Robert Glasper, Mint Condition) qui assure le mixage et Gotta le piano et la production. Pour un 1er album, excusez du peu !

Le premier single “Can U Love Me”, propose une Nu-soul entêtante, dans laquelle nous retrouvons bien le style de production de l’anglais Omar. Une mélodie accrocheuse des synthès en fait un titre efficace. Même sur la version accoustique proposée, la mélodie nous envoute. Par contre l’ajout de l’édit radio était inutile.

Les interludes « Disgression » I II et III sont de vrais morceaux instrumentaux, qui introduisent les titres chantés qui suivent (effectués avec les artistes invités). Chacun participe à sa manière à cette entrée en matière, à cette « mise en bouche ». Ce ne sont pas de simples petites virgules, car chaque instru, chaque thème peut durer près de 5 min.

Le titre « Trouble » est une belle ballade jazzy, où on peut entendre les vraies possibilités vocales de la miss. Peut-être une piste qu’elle devrait poursuivre dans le futur, car ce style lui va comme un gant.

Si on doit apporter un petit bémol, les bonus sont originaux mais on ne voit pas bien la cohérence avec le reste des titres, d’où la sensation un peu désagréable de « remplissage » pour obtenir le format LP. Au final, cette jeune artiste est prometteuse, mais il faudra se démarquer des chanteuses à voix nouvellement venues dans le paysage Nu-soul-jazz … et çà c’est une autre histoire à construire avec le temps.

Une version physique suivera plus tard (déjà disponible en import japonais)

>> Lien Itunes

 




About the Author

Mpls
Administrateur et Co-créateur du site. Fan de funk et de toutes les musiques décrites ici ; mais surtout grand admirateur de Prince. N'hésitez pas à me conctater pour toutes infos ou échanges.