Review

Label : Malaco productions Inc. (1976) – BBR Expanded Edition (2014)

« Au début je voulais chanter comme Aretha Franklin ou Diana Ross, mais en studio j’ai fini par me trouver moi-même, à trouver ma voix ». Cette phrase résume bien le parcours de cette miss de la Soul noyée dans la masse des talents émergents des années 70. Sa voix cristalline et émotive, ne vous laissera pas de marbre. Sa force a été puisée dans la tradition Soul et Gospel du Sud des Etats-Unis.

Née en 1946, à Jackson dans le Mississippi, elle commença comme beaucoup, à chanter dans les églises à l’âge de 5 ans. Puis elle monta un groupe de filles, à l’université, The Poppies, avec un 1er succès chez Epic records « lullaby Of love« . Mais le succès international fut réellement là, lorsque Dorothy se lança en solo, remarquée par le Label Macato, en sortant ce 1er album en 1976 aux fantastiques ballades, dont le tube planétaire « Misty Blue« .

« Misty Blue » doit vous dire quelque chose, rien qu’à l’énoncé du titre, car ce titre fut repris de nombreuses fois, la plus connue en date étant la superbe reprise de Prince et sa chanteuse Lead Shelby Johnson ! Reprise de nombreuses fois sur scène ou en aftershow, interprétée régulièrement depuis 2006, et disponible sur le live officiel de 3121 « 21 nights » (format livre).

2ème au Charts R&B et 3ème aux charts Pop, ce titre a marqué les deux styles. Fin mélange de guitares pop-rock, et une voix soul à tomber. Tommy Couch, qui produit l’album, raconte que ce titre a pourtant été refusé par de nombreux labels depuis son écriture … mais il y croyait dur comme Fer, et a fini par séduire les dirigeants de Macato avec cette belle version. Mais il n’y a pas que ce tube sur l’album. D’autres singles en sont sortis, comme « Funny How Time Slips Away » (une chanson de Willie Nelson) qui se classa tout de même 7ème du Charts R&B. Le titre d’ouverture est aussi intéressant, « The Only time you ever say you love me« , avec une dimension mélancolique, un rythme très lent et de beaux chœurs Gospel.

« Dark end of the Street » est un titre plus relevé, plus rapide et R&B, avec quelques cuivres. Dans la même lignée vous remarquerez le titre bonus « Here it is » qui était la face B de « Misty Blue« .

Globalement un bon disque de Soul avec quelques notes Pop-Rock, relaxant et apaisant. A redécouvrir …

>> Discographie



About the Author

Mpls
Administrateur et Co-créateur du site. Fan de funk et de toutes les musiques décrites ici ; mais surtout grand admirateur de Prince. N'hésitez pas à me conctater pour toutes infos ou échanges.