Review

Label : Magnificient

« Dilouya’s Faitful Circus » est sans aucun doute un des albums soul de 2012. Et il a le mérite d’être signé par un français : Romain Dilouya. On avait déjà pu le découvrir avec deux premiers maxis sortis quelques mois auparavant : « Running away » feat. Sly Johnson et « The Way it goes » feat.Sandra Nkake et John Turell. Influencé par les plus grands : de Stevie Wonder à Quincy Jones en passant par les Beatles ou Prince, il a su digérer ses références sans tomber dans la copie éhontée et en proposant un album entier d’une incroyable cohérence. C’est donc avec plusieurs casquettes (compositeur, arrangeur, réalisateur, musicien) et une multitude d’invités prestigieux de la scène soul européenne, que cet album sort en s’affirmant déjà comme une des références du groove made in France.

Les ambiances soul, feutrées et classieuses sont donc largement représentées sur des titres comme les déjà connus « Running Away » ou « The Way it goes » mais aussi « Over the sun » featuring Omar« If i was a millionaire » featuring Merlot ou encore l’instrumental « The Dandelion Theme ». Mais quand il s’accompagne de Juan Rozoff sur « Something about you », la musique ondule se fait plus sensuelle et funky et peut même devenir acid jazz sur « The Right Time » qui est interprétée au chant il est vrai pas une des références du genre : N’Dea Davenport. Enfin si par moment les compositions peuvent se faire plus pop comme sur « The Truth » (avec John Turell) c’est toujours avec un sens de la mélodie qui ne dépayse pas les plus exigeants d’entre nous.

Au final du début jusqu’à la fin, ce LP se savoure avec délectation et fait du bien aux oreilles et à l’esprit.Il faut dire que depuis quelques mois, on prend plaisir à compter les nombreux artistes français, qui grâce à leur talent d’écriture, leurs productions impeccables et l’utilisation systématique de l’anglais pour s’exprimer se forgent une belle réputation en France parmi les aficionados du genre mais aussi à l’étranger.

Dilouya fait partie de ceux là et si vous n’avez pas en votre possession cet album, vous savez en tous cas ce qu’il vous reste à faire !



About the Author

Boogie Bass
Co-créateur du webzine Fonkadelica, Boogie Bass est également responsable de l'emission de radio du même nom et dee jay à ses heures perdues (premières parties de Keziah Jones, Macéo Parker, Souljazz Orchestra, The Excitements, Amp Fiddler...).