Review

Label : ESC Records

L

es albums de jazz-funk, en général, sont à l’origine composés par un instrumentiste soliste. Il réunit quelques pointures, avec lesquelles il a l’habitude de jouer, et il s’éclate sur quelques soli bien choisis. C’est parfois saoulant. Et d’autres fois, il y a suffisamment de retenue pour laisser parler la musique, qui se doit d’être bonne avec de tels talents !

Dennis Chambers, en tant que batteur, pourrait en mettre partout, de ses cymbales et coups de caisse claire, avec ses grosses baguettes. Mais il préfère appuyer, relancer, consolider, que couvrir. En 1982 avec Don Blackman, ou plus tard sur le live des P-Funk All Stars, son jeu incisif, remarquablement régulier et en même temps agréablement ornementé, augmentait le plaisir de l’amateur de bon funk. Car Dennis Chambers est totalement funky ! Son album, « Outbreak« , le prouve une fois de plus. On y retrouve Rodney Curtis à la basse, ancien compagnon de l’époque P-Funk, tout comme Michael et Randy Brecker (sax et trompette). Quelques thèmes connus, comme « In time » de Sly & the Family Stone et « Talkin loud & sayin nothin » de James Brown, sont entourés par de trés bonnes phases, comme ce « Groovus Interruptus », rappelant le son et le groove du « Rainbow Children » de Prince.

« Roll call », qui ouvre l’album, a de quoi séduire les jazzeux, les cuivres étant parfaitement mis en place autour des frères Brecker grâce à la direction de Jim Beard, clavier et compositeur. « Paris on mine », plus calme est un de mes préférés. La guitare de Jon Herington y développe une atmosphère plus rock, assez proche finalement de Santana, que Dennis Chambers a accompagné en tournée.

« Outbreak » est un bon disque, bien produit, une des meilleures sorties jazz-funk de l’année 2002.



About the Author

Zebra
Zebra, comme DJ Zebra ? Oui, mais pas seulement... Zebra est un musicien multi-instrumentiste, DJ, compositeur, animateur-réalisateur radio (Ouï Fm), chroniqueur (France Ô), producteur et concepteur d'univers hybrides. A la base, il y a le musicien, essentiellement guitariste et compositeur. Puis le DJ s'est imposé à coup de bootlegs et de concerts à l'énergie rock sauvage. ... Maintenant, Zebra va plus loin, seul ou accompagné de formations variables, où tout est permis et rien n'est impossible.