Review

Label : Tabu Records

Cherrelle, est une belle petite plante Made In Minneapolis Sound … qui signa avec le label Tabu records en 1984, pour être produite par les grands noms de la production de Minneapolis, Jimmy Jam et Terry Lewis (De The Time, lancé par Prince, et producteurs de renoms de nombreux artistes R&B comme Janet Jackson).

Cherrelle a commencé sa carrière avec le jazz  auprès d’artistes comme Norman Connors et Michael Henderson, ainsi que choriste pour Luther Vandross. En 1983, Clarence Avant (créateur de Tabu) l’a signé après avoir entendu sa démo. Son vrai nom est Cheryl Anne Norton, et elle est née en 1958 à Los Angelès.

La nouvelle version remasterisée et extended de cette année, nous propose un comeback dans les sonorités des années 80, avec des rythmes épurés et électroniques, avec une part belle aux synthétiseurs pour napper la rythmique. On reconnait de suite le style de Jimmy Jam et Terry Lewis et de leur Flyte Tyme production Team, pour se méprendre parfois à penser que c’est un album de Janet (pourtant pas encore produite par eux) ! Les synthés omni présents, sont conduits par Jimmy Jam et Monte Moir (ex The Time aussi).

Le 1er titre « Fragile… Handle With Care » vous sera présenté en deux mixes différents (dont l’Extended mix de 12 min pour les clubs), avec des solos de saxo à tomber, effectués par Dave Eiland.

Pour le tube « I didn’t mean to turn you on » ici en trois versions, dont un remix officiel, c’est leur meilleure réussite, qui sera d’ailleurs reprise un an plus tard par le chanteur pop Robert Palmer sur son album Riptide de 1985. Puis, par Mariah Carey pour son album B.O de 2001 Glitter utilisant la même piste instrumentale.

JJ & TL n’ont produit que 5 morceaux, dont deux ballades, les 3 autres titres sont produits par Michael Everitt Dunlap et Isaac Suthers. Ce ne sont pas les meilleurs titres de l’album, car nous retiendrons surtout la nouveauté du son de la Flyte Tyme qui rafle la mise ! Les 5 bonus de cette réédition sont aussi une belle surprise avec des mixs et remixes bien sympathiques.

la voix de Cherrelle est douce et tendre. Légèrement posée sur des beats électro-synthétiques, cela fait le charme de cet album. Il faut être amateur du genre, du Mpls Sound, pour apprécier ce style d’album. Sinon, vous n’aimerez que les hits. Ce qui est déjà pas si mal !

>> Discographie



About the Author

Mpls
Administrateur et Co-créateur du site. Fan de funk et de toutes les musiques décrites ici ; mais surtout grand admirateur de Prince. N'hésitez pas à me conctater pour toutes infos ou échanges.