FONKADELICA
Webzine Funk Soul & Groovy


News

18 juillet 2013

LIVE REPORT : EARTH WIND & FIRE et TOWER OF POWER

Grosse affiche au Zénith jeudi dernier. 4000 spectateurs de tous âges ont fait le déplacement pour la grande messe soul-disco-funk parisienne, avec en tête d’affiche Earth Wind & Fire, mené par trois de ses membres d’origine, Philip Bailey, Verdine White et Ralph Johnson.

EARTH-~1

Avant l’arrivée de la plus égyptophile des formations black  des années 70-80, la troupe de Tower of Power ouvre le bal, menée par Emilio Castillo et Stephen « doc » Pukpa (fondateurs du groupe), épaulés par 8 compères dont Larry Braggs au chant.

Après un peu plus d’une heure de compositions propres et de reprises (dont un magnifique Me and Mrs Jones), le groupe californien ponctue le set d’un bel hommage à James Brown grâce à un puissant et très funky medley (Larry Braggs, parfait en doublure du GodFather), suivi de l’incontournable What is Hip dans une version tout aussi explosive. Mission réussie pour le groupe originaire d’Oakland qui confirme,  40 ans après son âge d’or, sa place parmi les plus solides sections cuivres américaine.

EWF - TOWER OF POWER 11 juillet 2013 209rec s (800x371)

EWF - TOWER OF POWER 11 juillet 2013 216ret s (800x533)

EWF - TOWER OF POWER 11 juillet 2013 020 s (800x533)

Il est 21h30 lorsque montent sur scène les musiciens d’Earth Wind and Fire dirigés par les trois membres des premières heures du groupe mythique : Philip Bailey et sa voix falsetto, Ralph Johnson, et un Verdine White monté sur ressort, accompagné de son indissociable basse. Une brève intro et le groupe balance d’entrée un Boogie Wonderland bien festif. Il enchaine avec une version vrillant en deep funk de Shining Star, suivie de My Promise, titre dancefloor issu du nouvel album d’EWF (« Now, Then & Forever ») dans les bacs début septembre.

EWF - TOWER OF POWER 11 juillet 2013 311recret s (800x546)

Saturday Nite,  On Your Face, Sun Goddess, Kalimba Story (avec Philip Bailey aux commandes de l’instrument  fétiche de Maurice White), Evil, Devotion, That’s The Way Of The World, ou encore Reasons. Les titres historiques du groupe se succèdent  pour déboucher sur un Fantasy, tout public debout. Et alors que retentissent les premières mesures de September, Philip Bailey annonce l’arrivée de l’ambassadeur national d’Earth Wind & Fire depuis le succès du film Intouchables : Omar Sy. Entre deux pas de danse dont il a le secret, l’acteur se saisit du micro et se pose en featuring sur la version live pour  une poignée de secondes (on retrouvera le comédien sur l’album d’EWF sur une version spéciale de My Promise). Let’s Groove et In The Stone, en rappel, viennent conclure le show dans l’euphorie générale.

EWF - TOWER OF POWER 11 juillet 2013 480recret s (800x532)

Si les puristes auraient sans doute apprécié un set un peu moins millimétré avec plus de solos, et  d’originalité dans l’interprétation générale des morceaux, la version 2013 d’Earth Wind & Fire fait toujours  preuve d’une efficacité redoutable pour transformer un concert en communion festive. Earth, wind & Fire, des éléments définitivement essentiels.

EWF - TOWER OF POWER 11 juillet 2013 245rec s (800x497)EWF - TOWER OF POWER 11 juillet 2013 272recret s (800x578)

Rodolphe de Ceglie

>> News sur le prochain album



About the Author

Fonkadelica
L'équipe de Fonkadelica vous propose parfois des chroniques communes, après des débats endiablés, et des empoignades musclées ! La raison du plus fort finit toujours par l'emporter ! ( A moins que ce ne soit la majorité !).




 
Derniers articles
 

 

FONKADELICA webzine : c’est fini !

Voilà c’est fini ! Après bientôt 18 ans de bons et loyaux services dans le cadre de la promotion de la soul, du funk et de tous leurs dérivés, c’est avec regret, mais aussi beaucoup de bons souvenirs que l’...
by Fonkadelica
3

 
 

Fonkadelica Radio Show – spécial Northern Soul

01. Martha And The Vandellas – Dancing In The Street (Gordy / Motown, 1964) 02. The Isley Brothers – This Old Heart Of Mine (Motown, 1966) 03. The Velvet Satins – Nothing Can Compare To You (General American, ...
by Fonkadelica
0

 
 

[Compilation] AFRICAN SCREAM CONTEST 2 : la suite tant attendue !

Une décennie après la sortie du premier volume, African Scream Contest, le label Allemand, Analog Africa, fait paraitre la suite de cette compilation sous le nom d’African Scream Contest 2. Quatorze titres composent ce ...
by Fonkadelica
0

 




5 Comments


  1. Merci à Rod Olphe pour son report et ses superbes photos:!



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *